6 place de la mairie à Courzieu

20, place de la Gare à

 Ste Foy L'Argentière

contact@ki-moa.com

  • White Facebook Icon
  • LinkedIn - White Circle

Tél : 06 75 53 76 49

Origines de la kinésiologie

Ses origines ?

 

Bien que peu connue du grand public français, la kinésiologie existe depuis quelques décennies. En effet, c'est une pratique de santé non médicale déjà courante au Canada, en Belgique et en Suisse. Le mot kinésiologie vient du grec kinesis qui veut dire « mouvement » et de logos qui veut dire « étude ». À ne pas confondre avec la kinésithérapie qui est une approche médicale du mouvement.

À l’origine, des neurologues ont utilisé des tests musculaires pour faire le bilan des paralysies et autres problèmes moteurs. Déjà à cette époque, ces tests consistaient à appuyer sur certains membres du corps pour en évaluer la force de contraction. Dans les années 70, un chiropracteur américain du nom de George Goodheart découvre une autre manière de tester ces muscles et trouve une corrélation avec les méridiens d’acupuncture. En soignant ses patients, il s’aperçoit que le manque de tonicité d’un muscle reflète l’état de fonctionnement de notre organisme. Il conçoit alors différents tests destinés à détecter les muscles faibles ainsi que de nombreuses techniques de correction de ces faiblesses. L’analyse de Goodheart s’inspirait fortement de la médecine traditionnelle chinoise.

Il y a différentes variantes, telles que celles de :

  • Paul DENNISON, précurseur de Edu-K, qui met en relation le développement physique, l’acquisition du langage et la réussite scolaire,

  • Gordon STOKES et Daniel WHITESIDE, développeurs du Concept 3 en 1, permettant de libérer l’esprit de certaines croyances liées au passé empêchant ainsi l’individu d’avancer dans sa vie,

  • John THIE, initiateur de Touch for Health, pratique consistant à travailler la régularisation du stress et de la vitalité par les énergies.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now